Au péril des routes

Au cours des douze derniers mois, des images bouleversantes de migrants noyés en mer, franchissant des barrages de barbelés ou accostant après un naufrage ont suscité en Europe une prise de conscience brutale du phénomène migratoire en cours. Les photographies du corps du petit Aylan Kurdi échoué sur une plage de Turquie furent sans doute, pour de nombreuses personnes, les plus déchirantes. Or, bien d’autres drames, non moins tragiques, frappent les migrants qui se lancent dans des voyages périlleux à travers les océans, les déserts et des frontières sévèrement gardées ou des territoires où sévissent gangs et groupes armés rivaux. Cette série de photographies, prises en Afrique, dans les Amériques et en Asie,  illustre quelques aspects du phénomène migratoire moins présents dans les médias que la crise en Méditerranée.

Ce message est également disponible en: Anglais, Espagnol

Les commentaires sont fermés, mais les rétroliens et les pings sont ouverts.