Le Mouvement perd de nouveaux membres au Yémen

Au cours des derniers mois, le conflit au Yémen a fait quatre nouvelles victimes dans les rangs du Mouvement. À la fin du mois de septembre, deux volontaires du Croissant-Rouge du Yémen, Qaed Faisal et Omar Fareh, âgés respectivement de 28 et 31 ans, ont perdu la vie avec d’autres civils lors d’une frappe aérienne dans le sud du pays. «C’est un nouveau drame pour le Mouvement tout entier», a déclaré Fouad Al-Makhazy, secrétaire général du Croissant-Rouge du Yémen. «Depuis le mois de mars, nous avons perdu huit employés et volontaires dans le pays.»

Les volontaires sont décédés trois semaines à peine après la mort de deux collaborateurs du CICR tués par balle au Yémen alors qu’ils voyageaient en convoi entre Saada et Sanaa. L’un d’eux était chargé de liaison, l’autre chauffeur; tous deux étaient yéménites. «Le CICR condamne avec la plus grande fermeté cet acte qui semble avoir été commis délibérément contre nos collaborateurs», a déclaré Antoine Grand, chef de la délégation du CICR au Yémen.

This post is also available in: Anglais Espagnol