La Croix-Rouge italienne secourt les victimes du séisme

La Croix-Rouge italienne secourt les victimes du séisme

Après les séismes qui ont ébranlé le centre de l’Italie du mois d’août au mois de novembre, les volontaires de la Croix-Rouge italienne ont travaillé d’arrache-pied pour secourir les personnes restées sous les décombres, fournir des repas et apporter une aide psychologique aux habitants qui avaient tout perdu, y compris leurs proches. La cuisine mobile de la Croix-Rouge dans la petite ville d’Amatrice, frappée en août par un séisme meurtrier, a fourni 800 repas par jour aux survivants comme au personnel des services d’urgence. Pendant ce temps, les équipes de recherche et de sauvetage de la Croix-Rouge italienne étaient à l’œuvre, 24 heures sur 24, pour dégager les personnes ensevelies. «Quand nous sommes arrivés à Amatrice, la ville était presque entièrement détruite, mais nous sommes parvenus à extraire 20 personnes vivantes des décombres », raconte Piero Altissimi, membre de l’équipe de sauvetage de la Croix-Rouge. De nombreux migrants se sont joints aux activités de sauvetage ou se sont cotisés pour aider les victimes, malgré leurs ressources limitées, selon des articles de presse.

Ce message est également disponible en: Anglais, Espagnol, Arabe

Les commentaires sont fermés, mais les rétroliens et les pings sont ouverts.