Aider les travailleuses domestiques de retour au pays

Quelque 6,5 millions d’Indonésiens travaillent à l’étranger, dont de nombreuses femmes employées domestiques. Le gouvernement indonésien redouble d’efforts pour garantir à ses ressortissants une protection avant, pendant et après qu’ils ne quittent le pays en quête d’un emploi et la Croix-Rouge indonésienne a récemment commencé à fournir un appui aux travailleuses domestiques qui reviennent auprès de leur famille après de longs séjours à l’étranger. «Pour certaines, l’expérience a été réussie, mais nombre d’entre elles reviennent porteuses de maladies graves ou chroniques», explique Leo Pattiasina, qui dirige la sous-division des services sociaux de la Société nationale.

Asur le même sujet

Recettes de résilience

Si vous avez du goût pour les solutions innovantes qui permettent d’aider des personnes à surmonter les crises, qui offrent du réconfort après une tempête ou qui permettent à des personnes défavorisées de sortir de l’exclusion sociale, alors vous aimerez ces quatre recettes de résilience et les récits qui les accompagnent :

De la chèvre à la gastronomie

Une petite ferme dans le nord-est de la Hongrie vient en aide à des personnes en difficulté tout en élevant un fromage local au rang de produit gastronomique.

Cette page existe aussi en:

Pour en savoir plus...

s’abonner

Voulez-vous être tenu informé?

Abonnez-vous à notre lettre d'informations pour recevoir un résumé régulier des articles Croix-Rouge Croissant-Rouge.