Vidéo

Quand un ami vient à votre aide

L’histoire de deux amis qui veillent mutuellement sur leur santé et leur bien-être

Avoir un ami, pour partager les bons moments, mais aussi traverser les mauvaises passes : c’est un besoin universel. Cette vidéo de la Croix-Rouge de Singapour est consacrée à De Silva Petiyaga Arther Bernard, 81 ans, l’une des quelque 63 000 personnes âgées qui vivent seules à Singapour.

Depuis deux ans, les volontaires de la Croix-Rouge de Singapour lui rendent régulièrement visite, dans le cadre du programme d’aide aux personnes âgées. «Je suis seul. Je ne dis pas ça pour me faire plaindre, mais c’est vrai, c’est ma vie», explique M. De Silva, qui ajoute que les volontaires qui viennent le voir l’aident à prendre soin de lui et à améliorer sa nutrition et sa qualité de vie. Et de toute évidence, c’est important pour les volontaires aussi. «Je suis très heureuse de partager ma joie de vivre avec lui», dit Agnes Hlaing Hlaing Aye, volontaire de 64 ans. «Parce que je vois bien que quand je lui parle, il rit… et sa journée s’en trouve éclairée.»

«Je suis très heureuse de partager ma joie de vivre avec lui, Parce que je vois bien que quand je lui parle, il rit… et sa journée s’en trouve éclairée.» Agnes Hlaing Hlaing Aye

Sur le même sujet

Un atterrissage en douceur

Pour des volontaires comme Sami Rahikainen, il est crucial d’établir une relation de confiance avec les migrants qui arrivent dans un nouvel endroit à la recherche d’une toute nouvelle vie. Voici son histoire.

Quand la rivière donne et reprend

À Rangpur (Bangladesh), le risque d’inondation est une menace constante pour les communautés locales qui vivent d’une activité de pêche artisanale. Ici, les habitants s’emploient encore à reconstituer leurs moyens de subsistance après la dévastation causée par la mousson de 2019.

Cette page existe aussi en:

Découvrir d’autres articles

Pour recevoir directement dans votre boîte aux lettres les meilleurs articles

Voulez-vous être tenu informé?

Ceci pourrait vous intéresser...

Hong Kong — La fournaise des mégalopoles

Alors que l’urbanisation contribue au réchauffement et menace les personnes les plus vulnérables, que font des villes comme Hong Kong pour contrer les effets des changements climatiques ?

Jetez un coup d’œil