Exode causé par la violence au Myanmar

Exode causé par la violence au Myanmar

Exode causé par la violence au Myanmar Les organisations humanitaires estiment que près de 400 000 personnes fuyant la violence au Myanmar ont déjà gagné le Bangladesh. «Les gens arrivent affamés et déshydratés», explique Mozharul Huq, secrétaire général du Croissant-Rouge du Bangladesh. «Nous distribuons des secours alimentaires d’urgence, mais cela ne suffit pas.» La Société nationale redoute particulièrement que les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées soient sousalimentées et tombent malades.la FICR, le CICR et d’autres Sociétés nationales ont aussi fourni des vivres et de l’eau purifiée. «Nos équipes de médecins, d’infirmières et d’agents de santé soignent des centaines de blessés et de malades, mais les files d’attente sont toujours plus longues.»

Ce message est également disponible en: Espagnol